e-mercerie + Sacôtin = Boston Aquarelle

Après moults péripéties, je peux enfin vous présenter mon tout premier sac Boston de Sacôtin ! Premier, car il y en a déjà un second à moitié terminé à l’heure où je vous écris !

Mais tout d’abord, laissez-moi vous parler de…

e-mercerie

Début juin, VinyDIY, alias e-mercerie, a monté un concours pour faire parler d’elle ! Vous la connaissiez sûrement pour ces nombreux tutos rapides et efficaces, mais Viny est également la maman de la boutique en ligne e-mercerie dans laquelle elle propose tout plein de fournitures pour la couture !

Ce concours permettait à dix bloggueuses et bloggeurs de remporter le matériel nécessaire à la réalisation d’un projet, en échange de quoi il fallait lui consacrer quelques lignes. Deal tout à fait honnête à mon sens !

Le site n’est pas très moderne mais très fonctionnel. Tout est rangé par catégorie et sous-catégories. Il dispose d’une barre de recherche très efficace et d’un joli panel de mercerie et tissus. Alors certes, il n’y en a pas des centaines, mais je rappelle que c’est une mercerie, pas une grande chaîne commerciale ! Petit bémol selon moi : lors de ma recherche de zips, j’ai été frustrée de ne voir que des gros plans sur les tresses des fermetures éclairs, et non sur les dents du zip (j’ai eu de gros doutes quant au matériaux : dents en fer ? en plastique ?).

Cela dit ma commande s’est passée sans encombre et j’ai reçu mon colis assez rapidement (je n’ai pas pensé à compter les jours, mais pour vous donner un ordre d’idée, ça a pris une petite semaine environ).

Alors pour toutes ces raisons, je remercie chaleureusement Viny pour ce joli concours et je vous incite vivement à visiter sa mercerie, mais aussi ses tutos !

Sacôtin

Le Boston est mon cinquième patron de Sacôtin, et je n’en démords pas ! Explications ultra limpides, ultra détaillées, tutos disponibles pour certaines étapes difficiles, et modèles intemporels et pratiques ! J’ai débuté avec Sacôtin, et je me perfectionne jour après jour avec Sacôtin, alors vous n’avez plus d’excuses pour vous y mettre !

Les fournitures

Pour une fois, c’est le tissu qui a conditionné mon choix de sac. Mais pas n’importe quel tissu… C’est cet imprimé-là.

J’ai déniché ce splendide coupon chez un petit revendeur de tissu à Hyères. J’ai craqué sur l’imprimé aquarelle de l’Océan Indien, et j’ai immédiatement pensé au conjoint de maman qui allait fêter ses 50 ans. Maman m’a donné l’idée d’un sac de voyage, et j’ai immédiatement pensé au Boston sur lequel je lorgnais depuis quelques temps.

Dans la foulée, j’ai participé au concours de e-mercerie et gagné de quoi réaliser ce sac.

Je suis partie sur du simili cuir épais bleu, du denim assorti et une sangle beige pour casser le tout. J’ai également décider de renforcer mon tissu avec du thermocollant… ce qui ne fut pas ma meilleure idée, et de loin, car ce sac m’a donné du fil à retordre, et pas qu’un peu !

Galères

Même avec une aiguille spéciale, qui plus est, neuve, le fil avait tendance à casser. J’ai mis un peu de temps à me rendre compte que mes réglages n’avaient rien à voir dans l’histoire. La couche de colle du thermocollant s’agglutinait sur l’aiguille jusqu’à en boucher le chas. Prenant mon mal en patience, j’ai dû alors ne piquer que quelques points à la fois, puis débarrasser au doigt la colle sur mon aiguille, avant de réitérer l’opération.

Autre point noir du thermocollant : il était tellement épais, que j’ai eu énormément de difficultés à assembler les parties latérales au corps du sac.

Dernière catastrophe : Après avoir cusu le ZIP en plastique, il fallait rabattre la couture du sac. J’au eu la blondeur d’esprit de poser mon fer à repasser sur les dents… qui ont fondu… J’ai du racheter un ZIP et reprendre ma couture. Rien de bien dramatique en soi.

Résultat

Un sac super sympa… de loin ! Car si l’on se penche sur les détails, on remarque que les parties latérales ne sont pas centrées par rapport au corps du sac ; les deux bords du sac se chevauchent aux extrémités de la fermeture éclair.

Pour ce qui est des anses… elles sont mesurées pour que le sac soit porté à la main. Alors certes, il y a de quoi installer une bandoulière, mais j’aurais aimé que les anses soient plus longues pour un porté à l’épaule plus confortable.

Le sac est doublé et comporte une large poche plaquée, pratique pour ne pas perdre les petites choses importantes !

Petit plus personnel : un sac à chaussures réclamé par mon beau père, pour ses cinquante ans !


Malgré mes galères dues à de mauvais calculs de ma part, ce sac est plutôt simple à coudre et a un format qui me plaît énormément.

Je ne suis franchement pas satisfaite du résultat, trop d’approximations et de petits défauts à mon goût. Je pense que je me suis mis beaucoup de pression car ce projet me tenait à cœur.

Passez un bon week end !

giphy

2 réflexions sur “e-mercerie + Sacôtin = Boston Aquarelle

  1. Jojo josie dit :

    Bravo pour ce sac . Comme vous je suis une adepte des patrons Sacotin . Mais pour celui là dites moi est il facile ou difficile ? J’ai fait le Calypso, le Madison, le cabotin , Ava, Alors arriverai je à faire le Boston ????

    Aimé par 1 personne

    • Kreafond dit :

      Bonjour ! Merci pour ce commentaire 🙂
      Pour ma part je n’ai pas fait les mêmes sacs ^^ » celui ci est similaire au Boogie mais plus facile selon moi. Pas de difficultés techniques, juste 2 fermetures éclairs, la sangle et l’arrondi des tranches. Rien de bien sorcier en soi 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s